On a testé pour vous : l’expo de la Biennale de Lyon au couvent de la Tourette

 

Je partage aujourd’hui avec vous une bonne idée de sortie en famille, qui mêle architecture, culture et nature ! Sympa, non ?

Nous sommes en effet allés visiter ce weekend le Couvent de la Tourette, oeuvre de Le Corbusier, à Eveux. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Toujours habité par des dominicains, il est accessible au grand public. Le couvent organise tous les ans un programme culturel « Les Rencontres de La Tourette » ainsi que des expositions d’art contemporain tous les automnes. Il accueille cette année encore la Biennale de Lyon et expose des oeuvres de l’artiste sud-coréen Lee Ufan.

Voici ce qu’on peut lire sur le site de la Biennale :

C’est Lee Ufan (1936, Corée du Sud), l’un des artistes coréens contemporains les plus influents sur la scène internationale, qui est invité à dialoguer avec l’architecture du couvent. Dans son travail de sculpture, Lee Ufan, met en relation des éléments antagonistes. Il confronte des matériaux naturels (bois, pierre, coton) avec des matériaux industriels (métal, verre, miroir) et joue avec les notions de vide, d’espace et d’énergie. À travers (l’équilibre de) leur contraste, les éléments révèlent leur forme, leur masse, leur rapport avec l’espace environnant. Lee Ufan a notamment exposé au Musée Guggenheim de New York, à la Tate Modern de Londres, à la Kunstmuseum de Bonn ou au Musée d’Art de Yokohama. Il a également investi le château de Versailles au printemps 2014. 

Ce qui est entrepris au Couvent de La Tourette est unique sur la scène artistique française. La vocation du lieu traduit en effet ce qui, d’une certaine façon, n’existe nulle part ailleurs : la singularité d’une alliance qui unit architecture corbuséenne, vie religieuse, vie quotidienne, et art contemporain. Les oeuvres ne sont plus exposées mais « habitent » le couvent. Elles prennent le sens d’une présence dans un lieu lui-même habité. 

Les œuvres du premier étage occupent des pièces entières, comme dans un dialogue entre l’artiste et le bâtiment. Au rez-de-chaussée, ce sont des sculptures et peintures.

 

Au-delà de la visite de l’exposition de Lee Ufan, c’est aussi (et surtout) l’architecture du lieu qui mérite le détour. On observe avec plaisir toutes les curiosités et « bizarreries » imaginées par Le Corbusier : fenêtres à l’ouverture surprenante, luminaires, baies vitrées, escaliers en colimaçon, …. Le bâtiment – entièrement en béton armé brut de décoffrage – se pare de jolies touches de couleurs (vert, jaune, rouge) et la lumière rentre de toutes parts.

L’ensemble comporte une église, un cloître, une salle de chapitre, des salles de cours, une bibliothèque, un réfectoire, des parloirs, des cuisines et une centaine de cellules individuelles, le tout en béton brut . Les toitures-terrasses forment un cloître de méditation entouré par un mur d’un mètre soixante-dix de haut.

Le principe hors-sol de cette construction sur pilotis qui comporte cinq étages en élévation permet de conjuguer l’organisation horizontale des espaces intérieurs avec la forte déclivité du terrain.

Le Corbusier déclara : « Ce couvent de rude béton est une œuvre d’amour. Il ne se parle pas. C’est de l’intérieur qu’il se vit. C’est à l’intérieur que se passe l’essentiel. »

IMG_1095

L’exposition nous conduit de pièce en pièce, en passant par le réfectoire, et en terminant par l’intrigante mais néanmoins très belle église.

Voici l’église vue de l’extérieur, avec son clocher très atypique !

IMG_1096

Une fois la visite du bâtiment terminée, ne partez pas tout de suite !!

Place à la balade en plein air ! Passez sous le bâtiment, entre les pilotis puis rejoignez un petit chemin. Vous pourrez aller voir le Château de la Tourette et admirer le couvent depuis le bas.

Continuez ensuite la promenade en descendant vers le petit étang aménagé, longez le puis empruntez un petit chemin qui vous emmènera dans une très belle forêt.

Clou de la visite  ! On découvre alors un petit joyau caché dans la forêt : une ancienne glacière qui a été complètement rénovée vers 1998-2000. On se croirait dans un conte de fée, on s’attend presque à croiser Blanche Neige 🙂

IMG_1115

Cet ouvrage fût construit vers 1764 par le seigneur du lieu.  La cuve pouvait contenir 53 m3 de glace. Elle a servi jusqu’en 1914, l’arrivée de l’électricité et la possibilité de fabriquer de la glace artificielle a alors fait abandonner l’usage des glacières.

A quoi servait la glacière ? Uniquement à stocker de la glace, prélevée l’hiver. La glace permettait d’offrir des boissons fraîches ou sorbets à ses invités en été et aussi de conserver les aliments.

Voilà le bon plan famille du jour, testé et approuvé ce weekend, que je vous propose aujourd’hui ! J’espère que cela vous donnera envie d’aller vous promener du côté d’Eveux 🙂

Bilan 

  • 2h de visite et balade
  • exposition : 7 € l’entrée / adulte
  • Gratuit pour les – 12 ans

Infos pratiques

Couvent de la Tourette – Route de la Tourette – 69210 Éveux
Horaires de l’exposition
Du mardi au dimanche de 14h à 18h30 et sur rendez-vous. Jusqu’au 07.01.2018

Bon à savoir :

Hors biennale et autres expos temporaires, le couvent se visite également tous les dimanches, avec un guide. 2 départs : 14h00 et 14h45. Pas de réservation nécessaire mais il est conseillé d’arriver en avance.

Infos : http://www.couventdelatourette.fr/

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “On a testé pour vous : l’expo de la Biennale de Lyon au couvent de la Tourette

  1. Karine P dit :

    Bravo pour cette présentation complète du couvent et son environnement. En continuant le chemin après le couvent, il y a également un petit cimetière des frères (inclus dans le classement de monument historique en 2011) intéressant par sa très grande sobriété et simplicité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s